A- A A+

29 / 10
2014

Mettre en avant les savoir-faire dans les quartiers populaires, créer des espaces à vivre atypiques sur la place publique : à Nantes, le collectif La Luna réinvente la ville depuis 1992 dans les quartiers populaires. Focus sur deux projets en cours.

Au pied du Grand Carcouet à Nantes, de curieuses pergolas ont vu le jour avec le collectif Luna."Les Lunaires de Noël", c'était leur première action. Depuis ces événements mêlant rencontres et captations vidéos dans le quartier des Dervallières à Nantes, les trois plasticiennes du collectif La Luna ont continué sur leur lancée.

"Nous avons rencontré les associations de quartier et monté des projets collectifs pour mettre en valeur le savoir-faire des habitants dans les quartiers populaires, toujours par le biais d'un dispositif esthétique", explique Anne Racineux. Membre du collectif, la plasticienne nantaise coordonne et développe aujourd'hui les Asur, "Ateliers sensibles d'urbanité", avec le soutien de la Ville de Nantes, du Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire (14 580 € pour la pérennisation d'un emploi-tremplin).

Premier exemple de ces ateliers, le projet "Sous le soleil exactement" mené au pied d'un immeuble en bois à énergie positive, le Grand Carcouët, bâti entre les quartiers des Dervallières et du Breil-Malville. "L'été dernier, nous avons été sollicités par l'agence d'architecture In Situ pour créer des ateliers coopératifs. L'idée était d'aider les nouveaux habitants à s'approprier leur cadre de vie comme les loggias, qui sont de grands espaces vitrés aux normes spécifiques d'utilisation."

Des chantiers de bambous, des pergolas conçues en matériaux de récupération ont ainsi vu le jour au pied des immeubles. Et fin 2014, le projet se poursuivra avec l'aménagement de jardins collectifs partagés, une idée née au sein des ateliers.

De la solidarité cousue main

Autre exemple, la création d'une cartographie textile du quartier Bellevue en collaboration avec l'association Arlène, rassemblant des femmes issues de l'immigration. "Ce projet est intitulé "Notre territoire cousu main, ou une façon à nous de s'approprier notre territoire de vie". Il met en avant une pratique personnelle – la couture et la broderie – tout en permettant aux femmes d'échanger, d'écrire et dessiner, d'apprendre à lire une carte ou encore d'être guide de leur quartier pour faire émerger des lieux remarquables sur la carte". Ce travail sera présenté les 6 et 7 novembre à la Maison des habitants et des citoyens de Bellevue, à Nantes.

Pour en savoir plus : www.laluna.asso.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information