A- A A+

30 / 10
2015
> Thématiques :
Depuis plus de 30 ans, la compagnie nantaise La Tribouille interroge les grandes questions de société à travers un théâtre d’idées. Elle explore notamment le sujet de la richesse dans une dizaine de contes, inspirés des travaux du philosophe Patrick Viveret.

Les trois comédiens traitent de manière décalée des sujets un peu austères.  Crédit : ©La Tribouille."En vieux français, tribouiller veut dire agiter ou être agité de l’intérieur". Cela tombe bien, depuis 1982, Pierre Roba et ses compères de La Tribouille proposent un théâtre agitateur d’idées, à Nantes.

"La compagnie s’est toujours attaquée à des enjeux de société : la relation au pouvoir, le fait religieux, la domination, des choses un peu austères que l’on traite de manière décalée". Les spectacles se nourrissent des travaux de sociologues, d’économistes, de philosophes pour alimenter la réflexion sans jamais chercher à apporter de solutions toutes faites.

En 2002, la troupe a ouvert une page qu’elle n’a toujours pas refermée depuis : les contes de la richesse. "Quand nous avons découvert le rapport ministériel de Patrick Viveret, "Reconsidérer la richesse", nous avons décidé d’en faire une adaptation théâtrale. Nous pensions faire une seule création ; nous en sommes aujourd’hui à dix créations sur ce qui fait richesse entre les hommes en dehors de la notion financière."

Trois grands contes - Le paradoxe de l’Erika, Le radeau de la monnaie et La fascination de l’iceberg - ont ainsi été créés. D’autres formes, plus courtes, sont venues enrichir l’œuvre autour de la richesse au fil des ans.

En 2012, vingt ans après le sommet de la terre à Rio, la compagnie a ainsi créé Si tu vas à Rio, voyage en turbulences démocratiques* pour interroger l’intelligence et la gouvernance collectives. "Nous embarquons le public dans un avion. Pendant le voyage, la main bien visible du marché prend les commandes. Avec les spectateurs, nous allons voir comment reprendre la main et atterrir là où on peut."

Une nouvelle création

Les trois comédiens – Solène Gendre, Fred Riclet et Pierre Roba – jonglent entre les textes sur leur scène, qu’ils emmènent partout avec eux : dans la rue, dans une salle de spectacle, dans une salle de sport. "C’est une gymnastique. Il nous est arrivé de jouer dix spectacles différents en huit jours. Ils se rejoignent et à chaque fois, il faut bien se recadrer pour ne pas confondre des passages d’un texte à l’autre. Mais c’est ce qui fait qu’on ne se lasse jamais."

Aujourd’hui, ils travaillent sur une nouvelle création, où le corps aura la parole : il n’y aura presque pas de texte. "Il traitera de la transformation, la mutation, la métamorphose et sera chargé de notre propre parcours. Qu’est-ce qui nous transforme ? Comment le vit-on ? Comment l’accepte-t-on ou pas ? Qu’est-ce qu’on laisse ? À quoi s’accroche-t-on ?" Encore une fois, la Tribouille posera beaucoup de questions.

* La Région des Pays de la Loire a accompagné la création de ce spectacle avec une aide de 6 000 €.

Pour en savoir plus : www.tribouille.fr

Crédit : ©La Tribouille.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information