A- A A+

24 / 03
2016
> Thématiques : Culture / Sport
Alors qu'elle reprend la route en avril pour rejoindre Dax afin de présenter sa pièce "La ville de l'année longue", la compagnie nantaise du Théâtre du Rictus vient de clôturer une tournée régionale. Retour sur cette riche actualité avec Laurent Maindon, directeur artistique et metteur en scène.

En janvier et février 2016, le Théâtre du Rictus a joué son spectacle La ville de l'année longue dans plusieurs villes des Pays de la Loire.Quel est le projet artistique de votre compagnie ?
"Fondé en 1997 par Yann Josso et moi-même, le Théâtre du Rictus explore les écritures contemporaines. Cela nous paraît être l'axe le plus significatif pour observer le monde dans lequel nous vivons. Nous avons donc un répertoire à forte consonance sociale et politique. Depuis 2008, je me suis par ailleurs entouré d'un collectif composé d'artistes et de techniciens, avec qui je travaille en osmose depuis quatre spectacles. Depuis 1997, le Théâtre du Rictus a produit 14 créations."

Dont "La ville de l'année longue"…
"En effet, conçue en 2015, cette pièce a fait l'objet d'une tournée régionale de l'automne dernier à février. Adaptation d'un texte de William Pellier, elle met en scène trois personnages vivant sur la banquise : une grand-mère, sa fille et son mari, un ours polaire. Aidés par des amis — un médecin, deux banquiers et un prix Nobel d'économie —, ils s'interrogent sur la situation de crise, économique ou philosophique, dans lequel le monde est plongé. Ce spectacle est un moyen d'observer, non sans humour et avec une certaine distance, notre société."

Le public a-t-il été réceptif à cette thématique originale ?
"Nous l'avons présentée pour la première fois fin septembre au théâtre Onyx, à Saint-Herblain. Puis, grâce à l'opération régionale Voisinages, nous l'avons ensuite jouée en janvier et février à Saint-Nazaire, Laval, La Roche-sur-Yon et Saint-Barthélémy-d'Anjou. L'accueil du public, de la presse et des professionnels a été très chaleureux. J'en suis ravi car cette pièce demande une certaine concentration. Les thématiques, qui résonnent avec l'actualité, ont bien été reçues par les spectateurs. J'espère maintenant qu'elle aura une seconde vie lors de la saison 2016/2017."

Avez-vous d'autres projets en préparation ?
"Nous avons des dates prévues prochainement à Paris pour "Rhapsodies", pièce jouée à Avignon en 2014 qui aborde la fabrication d'un reportage de téléréalité. Par ailleurs, nous travaillons sur une nouvelle création : l'adaptation du roman "Fuck america", de l'écrivain Edgar Hilsenrath. Ce récit évoque la migration, un thème à forte résonance aujourd'hui. Le spectacle devrait voir le jour à l'automne 2017."

* Chaque année, le Théâtre du Rictus reçoit le soutien de la Ville de Saint-Herblain, du Département de Loire-Atlantique, de la Drac et de la Région des Pays de la Loire (12 000 € d'aide au fonctionnement en 2014).

Pour en savoir plus : www.theatredurictus.fr

Observer le monde contemporain

"La ville de l'année longue"

Un accueil prometteur en région

Un nouveau projet en préparation

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information