A- A A+

04 / 07
2016
En septembre, dix établissements scolaires du Pays segréen vont expérimenter l’introduction de produits bio dans leurs menus. Cette opération pilote, lancée par le Gabb Anjou, s’accompagne de formations à la cuisine évolutive et de cafés à la ferme.

Avec près de 250 adhérents, le Groupement des agriculteurs biologiques et biodynamiques du Maine-et-Loire (Gabb Anjou) poursuit ses efforts en faveur d’une filière bio et durable sur les territoires. Dernier exemple en date en 2016, l’émergence d’une nouvelle dynamique de consommation bio en Pays segréen.

Dix établissements pilotes

"L’idée est de mettre en relation producteurs bio et établissements équipés d’un service de restauration collective : scolaires mais aussi Ehpads ou entreprises", indique Sarah Gagneux, chargée de mission en restauration collective pour le Gabb Anjou à Mûrs-Érigné.

À la suite d’une étude cofinancée par la Région*, une rencontre a permis de recruter dix établissements pilotes — un lycée, un collège et des écoles du Pays segréen — qui intégreront des produits bio dans leurs menus à partir de la rentrée. Certains avaient déjà commencé à intégrer des produits bio dans leurs menus, d’autres pas du tout.

Fromage, lait, pâtes, viande, fruits, légumes… Le choix ne manque pas. "Pour ces producteurs, c’est la création d’un nouveau débouché local en restauration collective, un levier important au vu du nombre global d’élèves."

Une aide multi-supports

Pour pérenniser l’agriculture sur les territoires, le Gabb Anjou a pensé "intégration" à tous points de vue. Pour chaque établissement, il y a d’abord la mise en place d’un support individualisé à l’organisation de l’approvisionnement. Le Gabb propose aussi des animations pédagogiques de sensibilisation pour les élèves ; du côté des cuisiniers, quatre formations à l’année permettent de les former à la cuisine évolutive et alternative pour consommer mieux et produire moins de déchets, tout en maîtrisant leur budget.

Autre service : le café à la ferme. "Régulièrement depuis mai, nous invitons des cuisiniers à la ferme, après le service, pour provoquer l’échange avec les producteurs et susciter une émulation. Toutes ces actions permettent de tirer les pratiques vers le haut."

* Une aide de 12 725 € de la Région des Pays de la Loire en 2014, dans le cadre de l’appel d’offre "Économie de proximité : circuits de proximité, tourisme à la ferme — Développement des circuits de proximité".

Pour en savoir plus : www.gabbanjou.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information